Istanbul - Izmir - Antalya +90 533 161 89 51  

Ces dernières années, les développements technologiques se sont répercutés dans le domaine de la transplantation capillaire et ont ouvert la voie à de nombreuses nouvelles méthodes de traitement contre la perte des cheveux.

Les techniques de transplantation capillaire, qui ont connu des progrès spectaculaires au fil des ans, se sont nettement améliorées, en proposant des méthodes peu invasives et indolores.

Aujourd’hui, l’une des plus importantes de ces méthodes est la technique de greffe de cheveux au saphir. Cette technique est appelée Technologie Saphir FUE car les processus d’extraction folliculaire (FUE) sont réalisés avec des lames spéciales entièrement conçues à partir de saphir. En raison de la spécificité du saphir, contenu dans la pointe de ces lames, la lame reste affûtée pendant le processus et garantit d’excellents résultats.

Comment se déroule la transplantation capillaire au saphir ?

Tout d’abord, lors d’une transplantation capillaire avec la technique du saphir, on utilise des dispositifs micromotorisés pour les extractions dans la zone de greffe.

Ensuite, sur le site où la transplantation capillaire doit être réalisée, des microcanaux sont ouverts pour le placement des follicules capillaires prélevés dans la zone de greffe, avec des lames de spécifiques dont l’extrémité est constituée de saphir.

La technique FUE avec des lames à pointe en saphir offre de meilleurs résultats que les autres méthodes de greffe capillaire. En effet, peu importe le nombre de canaux ouverts pour la transplantation, les lames à pointe en saphir ne perdent pas leur tranchant.

L’utilisation de lames spéciales avec des pointes en saphir permet de minimiser la taille des canaux ouverts pour la transplantation capillaire, ce qui réduit la formation de croûtes et augmente le taux de repousse après traitement dans la zone cible.

Avantages de l’extraction folliculaire (FUE) réalisée avec des lames en saphir

Pendant les opérations de greffe de cheveux, l’extrémité des lames classiques en métal tendent à s’éroder, ce qui peut diminuer la qualité de l’intervention. L’émergence des techniques de transplantation capillaire utilisant des lames avec des pointes en saphir ont résolu ce problème. Grâce à sa surface durable et lisse, le saphir s’use moins et conserve davantage de tranchant que les métaux conventionnels, ce qui augmente la qualité du processus.

Dans le processus de transplantation capillaire FUE, l’ouverture des canaux est une étape cruciale, qui a un grand impact sur la densité, l’angle et la direction de la pousse des cheveux. De nos jours, les outils les plus perfectionnés qui peuvent être utilisés pour l’ouverture de ces micro-canaux sont les lames à pointe en saphir.

De plus, lorsque l’ouverture de ces microcanaux est réalisée avec des lames à pointe en saphir, les résultats sont améliorés chez les personnes souffrant de perte de cheveux sévère, tout en minimisant les risques de modification de l’angle de repousse des cheveux implantés, et de chute post-chirurgie.

Un des avantages de l’extraction folliculaire réalisée avec des lames de saphir réside dans la possibilité  de faire de petites incisions de 1,0 – 1,3 – 1,5 mm de dimension, identiques à celles des follicules pileux, ce qui permet d’ouvrir plus de microcanaux et de transplanter les follicules pileux plus près les uns des autres.

Grâce à la surface lisse, la dureté, la netteté, la durabilité et les propriétés antibactériennes du saphir, l’utilisation de ces lames spécifiques minimise les vibrations pendant l’intervention. Les risques de complications, telles que traumatisme, lésions ou infections des tissus du cuir chevelu sont ainsi considérablement réduits.

Extraction par la technique FUE au saphir versus extraction par la méthode FUE classique

Ce qui caractérise principalement les lames à pointe en saphir par rapport aux lames en acier ordinaires, c’est leur surface lisse et dure qui ne s’érode pas facilement.

Les lames à pointe en saphir, qui ont plus de propriétés antibactériennes que les lames en acier classiques, réduisent également considérablement le risque d’infection après une greffe de cheveux.

Grâce aux particularités uniques du saphir, les résultats des opérations sont améliorés et les complications sont moindres. Les actes de transplantation capillaire peuvent aussi gagner en qualité.

Par rapport aux lames en acier, le tranchant des lames à pointe en saphir permet au médecin d’effectuer une injection plus faible du liquide spécifique utilisé pour séparer la peau du cuir chevelu, réduisant ainsi considérablement l’œdème postopératoire.

En outre, les incisions pratiquées avec des lames à pointe en saphir pour la transplantation capillaire sont plus fines que celles effectuées avec des lames classiques à pointe en acier, de sorte que la guérison postopératoire des tissus est sensiblement plus rapide.